Victoire importante pour le POC

Pour cette dernière joute de l’année, avant une trêve de six semaines, le président Schoch avait pronostiqué avec confiance la victoire de son équipe fanion. Il a été entendu, mais que ce fut dur…


C'est peu dire que la victoire alsacienne était importante. D’abord pour des aspects purement statistiques, pour grappiller une place au classement au détriment de leurs hôtes bourguignons. Ensuite parce que Cernay a eu la mauvaise idée de perdre contre la réserve nancéenne, le premier relégable, qui ne pointait qu’à un point du POC.


La malédiction allait-elle une nouvelle fois sévir à la POC Arena ?

Enfin pour confirmer, contre des adversaires réputés du même niveau, le potentiel de cette jeune équipe qui, jusqu’alors, a eu la fâcheuse idée de ne pas fermer le sac contre les grosses formations. Ce fut chose faite contre Semur, ce dimanche, dans la douleur mais au final dans un soulagement général.


Lenny Bouhzam a offert une précieuse victoire à Plobsheim en marquant, notamment, un but décisif dans le final contre Semur. Photo DNA /Thomas TOUSSAINT

La rencontre débute de manière fébrile du côté local (0-2, 5e ), peut être eu égard à l’enjeu. Si le POC revient à hauteur par Mey et Kempf (2-2), les Bourguignons restent aux commandes jusqu’à la 17e par l’intermédiaire, notamment, de Blagonadezhdin et de Paque : 5-7 (10e ) et 9-11 (16e ).


Plobsheim est en difficulté, en manque de réussite, mais reste au contact (10-12, 20e ). C’est le capitaine, Loyau, qui va initier une séquence prolifique pour ramener les siens à la parité (12-12, 20e ), avant que Giesmar et Dhenin ne prennent une première fois un peu d’aise (14-12, 21e ).


Les attaquants prenant ensuite le pas sur les défenses de part et d’autre, cet écart de deux longueurs va se retrouver à la pause grâce à Bouhzam et Mey, très précieux dans leurs secteurs respectifs (19-17).


En seconde période, les joueurs de Jean-Luc Kieffer vont tout d’abord confirmer leurs bonnes intentions et conserver leur avance (21-19, 35e ). Avant de se diriger vers une victoire confortable et sereine…


Enfin ça, c’est ce que pensait le supporter local le plus optimiste en voyant ses joueurs s’octroyer trois (23-20, 40e ), puis cinq (29-24, 49e ) ou même six longueurs d’avance (30-24, 52e ).


Le supporter perplexe, ou plutôt le supporter à mémoire, lui, restait sur ses gardes, ayant vu ses favoris déjà abandonner en route trois victoires quasiment acquises. Et c’est exactement ce scénario qui semblait se dessiner, avec des visiteurs qui vont grappiller but par but jusqu’à revenir à une unité dans la dernière minute : 31-30 (59e ).


La malédiction allait-elle une nouvelle fois sévir à la POC Arena ? La tension étant aussi forte que la fébrilité lors du temps mort recevant. Mais bien moins quand même que le soulagement quand Bouhzam, très bon ce dimanche après-midi, délivra les siens en scellant la marque finale (32-30).


L’objectif comptable était atteint. Pour la sérénité dans la gestion de l’heure de jeu, il faudra repasser et, surtout, continuer à travailler, encore et encore.

Cela tombe bien, la prochaine rencontre ne sera que dans six semaines.


La fiche

PLOBSHEIM 32 / SEMUR 30

➤  Mi-temps : 21-19. Arbitres : MM. Friess et Paulus.

➤  PLOBSHEIM : Jarty (1 arrêt) et Thomas (4 arrêts) au but. Bouhzan 7/12, Dhenin 1/2, Griesmar 1/2, Kempf 4/6, Loehrer 1/4, Loyau 9/13, Meaude, Mey 8/9, Przybyla, Wagner 1/1, Schoch.

➤  SEMUR-EN-AUXOIS : Lepee (10 arrêts) au but. Bernard 2/3, Blagonadezhdin 9/14, Dhenin 2/4, Ducret 1/1, Gauthier 2/2, Guitaa 4/7, Neugnot 1/1, Paque 6/6, Rousel 3/5.


DNA 16/12/19

Contacter le POC : 06.74.03.89.88 ou remplir le formulaire en cliquant ici 

Webmaster : Stéphane Krimm