Une jeunesse à la hauteur ?


Le jeune gardien plobsheimois Xavier Jarty (20 ans) va se mesurer aux anciens pros Vladimir Perisic et Sébastien Le Goff. Photo DNA/Christophe MAILLARD

C’est le choc au sommet de la poule 4 de N2. L’Olympico entre le POC et le MOC ce dimanche sera aussi l’occasion d’un joli duel dans le but entre la jeunesse plobsheimoise et l’expérience molshémienne.


Un derby est toujours attendu. Encore plus quand l’enjeu est si grand. Le POC, leader invaincu avec un petit point d’avance avant cette 5e journée, entend le rester, quand le MOC espère s’emparer du trône.

Les gardiens auront, comme toujours, un grand rôle à jouer et l’on suivra donc avec attention le duel à distance entre la jeunesse plobsheimoise et l’expérience molshémienne. Xavier Jarty (20 ans) et Théo Greulich (17 ans) découvrent à peine la N2, quand Vladimir Perisic (34 ans) et Sébastien Le Goff (32 ans) cumulent plusieurs centaines de matches au niveau professionnel.

« On a envie d’être à la hauteur, souffle Xavier Jarty. C’est une motivation supplémentaire, qui vient s’ajouter au fait que c’est un derby. Et un derby, ça se gagne ! »


« Si à la fin du match, j’ai fait plus d’arrêts que Perisic, je serais content ! »

Le jeune gardien, qui n’avait porté que le maillot sarrebourgeois avant son arrivée au POC en 2019, a rallié l’Alsace pour ses études (il est en 3e année à l’INSA) et aussi pour s’élever sportivement.

Xavier Jarty avait goûté furtivement à la N1 avec Sarrebourg et la proposition du coach orange Jean-Luc Kieffer de le responsabiliser en N2 l’avait séduit. « J’avais eu l’occasion de le rencontrer en m’entraînant avec le Pôle Espoirs de Strasbourg. »

Le Lorrain savait qu’il pourrait progresser au contact de l’entraîneur des gardiens de l’équipe de France. Passée l’appréhension de se retrouver numéro 1 en N2 à 19 ans, il a enfilé le costume avec bonheur.

« Je pense être un meilleur gardien grâce à l’exigence de Jean-Luc. Avoir pu m’adapter à la N2 est déjà un grand pas. J’ai plus confiance en moi », souligne Xavier Jarty, qui aspire à aller « le plus haut possible ».

Collectivement, le POC réussit un début de saison presque parfait (trois victoires et un nul). Au point de revoir ses ambitions ? « En rigolant, on se dit que si la saison s’arrêtait là, on monterait en N1, sourit-il. Mais pour l’instant, on veut juste garder la première place le plus longtemps possible. »

« On a tout à prouver »

Il faudra pour cela dominer Molsheim et ses deux gardiens qui brillaient encore en D2 dans un passé récent. « Si à la fin du match, j’ai fait plus d’arrêts que Perisic, je serais content ! »

Avec son compère Théo Greulich, Xavier Jarty forme un binôme certes inexpérimenté mais déjà performant. « C’est stimulant, on a tout à prouver. »

Pour l’instant, la jeunesse mène la danse (58 arrêts pour le duo Jarty-Greulich, 47 pour le duo Perisic-Le Goff).

Qu’en sera-t-il ce dimanche ?


Par Simon GIOVANNINI DNA 18/10/20

65 vues

Contacter le POC : 06.74.03.89.88 ou remplir le formulaire en cliquant ici 

Webmaster : Stéphane Krimm