top of page

Un final à couper le souffle

Dernière mise à jour : 14 mars 2023

Plobsheim a remporté ce dimanche le derby au sommet contre Cernay (39-38) pour reprendre la 2e place à son rival haut-rhinois.


Léo Loehrer (au centre) vient d’inscrire le penalty de la victoire, ses coéquipiers peuvent exulter.

Photo DNA /Jean-François BADIAS

« Il y avait toutes les composantes pour faire un beau derby. Du cœur, de l’engagement, de l’ambiance… Ça rend la victoire d’autant plus belle. » Difficile de contredire Stéphane Robin, l’entraîneur de Plobsheim.

On a certes connu des défenses plus souveraines dans pareil duel, mais le scénario du match, surtout dans le final, a largement compensé ce léger détail.

Sans pivot de métier, le POC a pris ce derby par le bon bout (4-1, 4e ), menant les débats jusqu’à la 19e minute (12-13). Cernay/Wattwiller, porté par Schneider, auteur d’un match XXL sur son aile droite (15/15 au tir !), se faisait alors la belle (13-18 à la 25e , 17-20 à la pause).


« Le championnat n’est pas fini »

Le podium, à cet instant, semblait s’éloigner pour Plobsheim, 4e avant cette 15e journée. Ses joueurs ont eu la bonne idée de ne pas traîner pour recoller (22-22, 38e ), relançant ainsi l’intérêt de la partie. « Quand on a réussi à jouer notre jeu, c’était du beau handball, efficace », apprécie Stéphane Robin.


Cernay gardait néanmoins la main, déterminé à rester seul dans le sillage du leader Thionville (25-28, 44e ). L’élastique allait-il cette fois céder côté orange ?


Le POC répondait encore une fois par la négative. « C’est un match référence dans l’envie et l’abnégation du groupe. » Pamart-Gabet égalisait (29-29, 48e ), Griesmar replaçait les siens devant depuis très longtemps (31-30, 49e ).


Les égalités se succédaient (38-38 après le but de Pascolo à 40 secondes de la fin). Ce deuxième acte, comme le premier (25-25 le 8 octobre), n’allait-il pas connaître de vainqueur ?


Non, car Bonin allait encore une fois défier la défense haut-rhinoise pour obtenir un penalty logique. Loehrer, à la sirène, ne tremblait pas pour faire chavirer de bonheur les supporters oranges (39-38).


« On n’a pas été au niveau de nos ambitions, regrette Milorad Davidovic, l’entraîneur cernéen, qui n’a pas reconnu son équipe ce dimanche. On prend trente-neuf buts, c’est beaucoup trop par rapport à notre niveau habituel. »


« On se replace », constate Stéphane Robin, dont l’équipe remonte à la 2e place, avec quatre points de retard sur Thionville. La réception du leader, le 2 avril, promet « un match fantastique à jouer ».

« Le championnat n’est pas fini », souffle de son côté Milorad Davidovic. Difficile, là aussi, de le contredire. On attend avec impatience les sept derniers épisodes.



La fiche
PLOBSHEIM 39
CERNAY/WATTWILLER 38
➤ Mi-temps : 17-20. Arbitres : MM. Houry et Vuagnoux.
❏ PLOBSHEIM : Greulich (5 arrêts) et Lambert (4 arrêts) au but. Bonin 10/17, Dhenin (cap.) 1/3, Fritsch 1/1, Loyau, Griesmar 6/6, Meaude 1/1, Kempf 3/4, Schoch 5/6, Lincker 0/1, Pamart-Gabet 5/9, Meyer 0/1, Loehrer 7/7 dont 2 pen.
❏ CERNAY/WATTWILLER : Claer (5 arrêts) et Martin (6 arrêts) au but. Campagna, Boy Lumaswa 1/1, Candoni 2/3, Dentz 2/3 dont 1 pen., Mey 4/8 dont 1 pen., Goudou 0/1, Maucieri 2/5, Pascolo 2/2, Uhlen 4/4, A. Piningre (cap.) 3/7, Schneider 15/15 dont 2 pen., B. Piningre 4/4.

145 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page