Stéphane Robin rejoint l'équipe 1 !


Cinq ans après son premier passage, Stéphane Robin est de retour au POC pour apporter son expérience. Photo DNA /J.-F. BADIAS

Stéphane Robin a fait son retour au POC cet été. À bientôt 38 ans, le demi-centre au riche parcours vient s’offrir un dernier plaisir sous le maillot orange et encadrer la jeunesse plobsheimoise.


En 2013, après une parenthèse fructueuse outre-Rhin, Stéphane Robin avait rejoint Plobsheim, au moment où le POC venait de s’ouvrir les portes de la Nationale 2. « Je me vois bien terminer ici », disait-il alors.

Mais, après deux belles saisons en orange, Stéphane Robin avait refranchi le Rhin pour retourner à Oberkirch, qui lui proposait, tout en continuant à jouer, son premier poste d’entraîneur. Un challenge qu’il ne pouvait pas refuser. Cinq ans plus tard, après aussi un crochet par Eckartsweier, le voilà donc de retour.

« C’est à mon tour d’accompagner la jeune génération »

Car il était sans doute écrit qu’il finirait sa carrière à Plosbheim, là où il vit, là où son fils, Louca, suit ses traces avec les U13. « Là, c’est presque sûr », sourit le demi-centre.

Le choix de revêtir à nouveau le maillot orange relève d’une raison pratique, notamment pour ne plus multiplier les kilomètres pour aller à l’entraînement. Mais pas seulement. La passion du hand, qu’il pratique depuis l’âge de six ans, est toujours aussi forte. « Je me rends compte, en regardant autour de moi, que je suis l’un des derniers 82 encore en activité, souffle Stéphane Robin, bientôt 38 ans. Mais je me sens encore bien ! »

Il pensait d’abord prolonger le plaisir avec la “deux”, en Excellence Régionale. Il a finalement répondu favorablement à la proposition de l’entraîneur Jean-Luc Kieffer et du président Olivier Schoch de retrouver la N2.

Stéphane Robin le sait, il n’aura peut-être plus autant les clés du camion plobsheimois, comme cela avait été le cas lors de son premier passage. Mais son expérience sera précieuse. « Je me suis revu à 17 ans, quand je suis arrivé au milieu de vieux briscards. Là, c’est à mon tour d’accompagner la jeune génération. C’est dans l’ordre des choses. »

Le demi-centre, qui a connu la D1 et la D2 au début de sa carrière avec Sélestat et la Robertsau, est évidemment le doyen du groupe, et déjà celui vers lequel ses jeunes coéquipiers en quête de conseils se tournent. « Ils sont demandeurs. Quelque part, j’ai envie de perpétuer la tradition du “vieux” qui encadre. »

Mais son plaisir ne sera pas que dans la transmission. « Mon rôle sera différent, j’aurais sans doute moins de temps de jeu qu’en Allemagne. Mais je veux aussi montrer que j’ai encore le niveau et que je suis capable d’apporter ! »

Dans son sillage, la jeunesse orange entend se diriger vers « un maintien rapide ». « On verra ensuite ce que l’on peut jouer. On veut prendre du plaisir, en donner au public. On a montré de belles choses en “prépa”. On a un gros potentiel. » Qu’il s’agit maintenant d’exprimer en championnat.


Le POC en bref

Départs : Jordan François-Marie (arrière droit, ASPTT Mulhouse/Rixheim), Vianney Boy Lumaswa (ailier gauche, Cernay/Wattwiller), Paul Thomas (gardien, Strasbourg), Lenny Bouhzam (arrière gauche, ASPTT Mulhouse/Rixheim), Julien Przybyla (pivot, arrêt).

Arrivées : Kevin Muller (pivot, Strasbourg), Arnaud Clua (arrière gauche, Cernay/Wattwiller), Stéphane Robin (demi-centre, Eckartsweier, Allemagne), Thomas Paulus (gardien, Molsheim), Théo Greulich (gardien), Yanis Batista (ailier gauche) et Reda Bonin (arrière/ailier droit, U18 Plobsheim).

EFFECTIF. Gardiens : Xavier Jarty, Théo Greulich, Thomas Paulus. Ailiers : Elliot Mey, Corentin Schoch, Yanis Batista, Thomas Meaude, Léo Loehrer. Arrières : Thibaut Dhenin, Yann Griesmar, Arnaud Clua, Alex Dembélé, Théophile Kempf, Stéphane Robin, Clément Loyau, Reda Bonin. Pivots : Kevin Muller, Clément Wagner. Entraîneur : Jean-Luc Kieffer.

➤ La saison dernière : 9e (25 points, 5 v, 1 n, 8 d).


Repères La poule 4 Strasbourg II , Saint-Brice-Courcelles, Cernay/Wattwiller , Molsheim , Lagny, Plobsheim , Longvic, Nancy II, Lure/Villers, Roissy, Marolles, Montfermeil. ➤ Le premier est promu en N1, les deux derniers sont relégués en N3.


Article paru dans les DNA du 16/09/20 par Simon GIOVANNINI

Contacter le POC : 06.74.03.89.88 ou remplir le formulaire en cliquant ici 

Webmaster : Stéphane Krimm