top of page

Plobsheim s’enlise

Après une défaite de dix buts la semaine dernière à Maisons-Alfort, le POC devait réagir à domicile contre Serris pour continuer à se mêler à la course au titre. Dans cette optique, ce partage des points est une déception (25-25).


Théophile Kempf et ses coéquipiers ont déjoué en fin de match. Photo L’Alsace /Jean-Marc LOOS


C’est une équipe alsacienne dans le doute qui a reçu Serris ce dimanche. Les visiteurs en profitent pour prendre les devants dès le coup d’envoi (0-2, 2e ).


Une avance au tableau d’affichage que Serris va conserver pendant 17 minutes (7-7, 17e ) avec un écart ne dépassant quasiment jamais l’unité (3-4 à la 6e puis 5-6 à la 15e ).

Du côté des locaux, l’entrée de Bonin fait le plus grand bien à une attaque qui semble manquer d’automatismes. Griesmar permet à ses copains de prendre l’avantage pour la première fois (8-7, 19e ) et le POC va prendre la main sur les débats, là encore sans jamais parvenir à prendre plus de deux longueurs d’avance. Bonin, très en verve (6 réalisations en première période), donne le tempo en attaque et en défense, bien relayé par Loehrer, parfait aux sept mètres (3/3 dans l’exercice).


Le POC mène, mais ne parvient pas à se détacher, malgré de nombreuses occasions de le faire (14-13 à la pause).


Le début du second acte confirme cette fébrilité des deux côtés avec un écart qui reste à une ou deux longueurs (en faveur des Oranges). Plobsheim garde la main avec Kempf et Muller au relais de Bonin (17-16 à la 34e , 19-18 à la 42e , avant une égalité à 20-20 à la 45e ).


Greulich détourne quatre tirs adverses en moins de deux minutes et permet aux siens de prendre trois longueurs d’avance avec une délicieuse roucoulette de Pamart-Gabet (23-20, 52e ).


Trois buts en 90 secondes

Les nombreux spectateurs présents pensaient alors que la victoire du POC était dans la poche. Cette pensée va durer jusqu’à moins de deux minutes de la fin du match (25-22). Et puis tout va se dérégler du côté local avec de mauvais choix dans les tirs, des fautes techniques (ce marché à 15 secondes de la fin).


Les visiteurs, qui n’en demandent pas tant, vont s’emparer des offrandes jusqu’à égaliser à trois secondes du buzzer en réalisant l’exploit d’effacer un retard de trois buts en 90 secondes (25-25).


La soupe à la grimace était de mise dans le vestiaire alsacien en même temps que la chute du podium à la différence de buts au bénéfice de Maisons-Alfort.

Le prochain déplacement à Semur-en-Auxois doit être mis à profit pour repartir de l’avant sous peine de vivre une deuxième partie de saison bien morose.


La fiche
PLOBSHEIM 25
SERRIS    25
➤ Mi-temps : 14-13. Arbitres : MM. A. et K. Schutz.
❏ PLOBSHEIM : Lambert (7 arrêts) et Greulich (10 arrêts) au but. Bonin 6/7, Brickert, Dhenin (cap.) 1/1, Griesmar 1/1, Kempf 5/8, Lincker 1/2, Loehrer 3/6 dont 3 pen., Meaude 2/5, Meyer 2/4, Muller 3/4, Pamart-Gabet 1/3, Villen 0/1.
❏ SERRIS : De Jesus (9 arrêts) et Bui (2 arrêts) au but. Akpane 0/1, Anicet 5/7, Gervais 2/2, Gourrier-Varron 1/4, Jakubiak 6/15 dont 2 pen., Maroune 7/11, Matumoda-Lundale 1/1, Raimi 2/2, Roset 1/1, Soukni (cap.) 0/2
173 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page