top of page

Plobsheim s’accroche au podium

Dernière mise à jour : 25 avr.

Malgré un sérieux retard à l’allumage, Plobsheim a fini par faire plier, dans les toutes dernières secondes, la jeunesse nancéienne ce dimanche (31-30). Le POC va bientôt remonter à la deuxième place.


Corentin Schoch a inscrit le but de la victoire à cinq secondes du coup de sifflet final. Photo DNA /Jean-Paul KAISER


Les Plobsheimois ont d’abord été agaçants. En confondant vitesse et précipitation, les joueurs de Stéphane Robin ont donné le bâton pour se faire battre par leurs jeunes adversaires qui n’en demandaient pas tant (3-1 à la 6e mais 3-6 à la 12e ).


« On perd neuf ballons en première période, c’est trop et c’est ce qui nous met en difficulté », souffle Corentin Schoch.


L’ailier gauche du POC et ses coéquipiers n’ont pas tout de suite trouvé la solution et la réserve de Nancy a continué à parfaitement exploiter les erreurs oranges (5-10 à la 16e , 7-14 à la 22e ).


Dhenin a alors commencé à montrer un autre chemin. Enfin plus soucieux du ballon, le demi-centre et ses coéquipiers ont amorcé leur remontée, gardant ainsi l’espoir d’inverser la tendance (13-16 à la pause).


Les Nancéiens s’accrochaient à ces trois buts d’avance, qu’ils conservaient jusqu’à la 40e (19-22). La défense alsacienne haussait encore le ton, privant les Lorrains de solutions.

Mais le POC égarait un ballon d’égalisation (21-22, 43e ). Plobsheim s’obstinait (22-25 à la 45e , 25-25 à la 47e ) et Clua permettait à son équipe de reprendre les devants pour la première fois depuis la 8e minute (26-25, 48e ).

« J’ai mis le bon »

Le vent avait-il enfin tourné ? Pas vraiment. Car les joueurs de Thierry Thoni faisaient de la résistance (29-29 à la 57e et même 29-30 à la 59e ). En supériorité numérique, le POC égalisait et obtenait le ballon de la victoire.


Il voyageait jusqu’à l’aile gauche de Corentin Schoch, qui venait de rater, dans un angle pourtant moins fermé, le but du 30-29 deux minutes plus tôt.


Il restait cette fois cinq secondes et il n’a pas tremblé. « J’ai mis le bon, sourit le Plobsheimois. Marquer le but de la victoire, ça n’arrive pas tous les jours… On n’a pas lâché, on est restés solidaires. »


Ce n’est pas encore officiel au classement, mais Plobsheim va en être récompensé et sera bientôt 2e. Car Cernay/Wattwiller, pour avoir aligné Lilian Gay, transfuge de Thionville, en dépit d’un souci de licence, va perdre sur tapis vert le bénéfice de sa victoire à Maisons-Alfort le 1er avril et voir son compteur redescendre à 46 points.


« Le podium, c’est notre objectif depuis le début de la saison. » Le POC l’entrevoit franchement.



La fiche
PLOBSHEIM 31
NANCY II 30Mi-temps : 14-17. Arbitres : MM. Ben Abdellah et Tahaoglu.PLOBSHEIM : Lambert (9 arrêts) et Greulich (5 arrêts) au but. Brickert 4/5, Clua 2/2, Dhenin (cap.) 8/11 dont 4 pen., Fritsch 5/7, Griesmar 2/3, Lincker, Loehrer 0/1 pen., Loyau 3/3, Meaude, Meyer 3/4, Pamart-Gabet 1/4, Schoch 3/5.NANCY II : Marchand (7 arrêts) et Bouvret (3 arrêts) au but. Baillon-Viriot, Leclerc (cap.), Cunin 6/7 dont 4 pen., Boucena 6/8, Chevreux 0/1, Clément 1/2, Deremarque 3/4, Gonzalez 1/1, Lamouroux 1/1, Peltier 7/12, Tahimili 4/10, Thiébaut 1/3.

201 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page