top of page

Plobsheim passera la trêve en dauphin

Pour cette dernière échéance avant la trêve, Plobsheim s’impose non sans mal contre Villers et consolide sa place de deuxième au classement.


Léo Loehrer et le POC vont pouvoir passer la trêve sereinement. Photo DNA /Cédric JOUBERT


Une appréhension était palpable au coup d’envoi du côté alsacien, après une vilaine copie rendue à domicile la semaine précédente contre Besançon II. Le POC allait-il relever la tête ou au contraire amplifier les doutes ?

Cette rencontre apparaît comme un beau révélateur de l’équation.


Et ça commence bien pour Plobsheim qui a la mainmise sur la rencontre grâce à cinq buteurs différents et (déjà) quatre arrêts de Lambert (5-3, 7e ). Trop peut-être, car en moins de temps qu’il ne faut pour l’écrire, les visiteurs reviennent à égalité (5-5, 8e ).

La rencontre est serrée et voit les Nancéens prendre une première fois l’avantage (8-9, 14e ). Mais du côté local, il y a Bonin qui s’impose semaine après semaine en leader offensif. C’est lui, avec engagement et vista, qui permet aux siens de creuser un premier écart significatif (14-11, 21e ). Villers est touché et a le mérite de ne pas lâcher l’affaire.


La pause est atteinte sur cet écart de trois unités (18-15).


L’ambiance monte d’un cran

Et les Lorrains, malgré trois titulaires absents, n’abdiquent pas au retour des citrons. Même s’ils sont diminués offensivement, ils compensent avec une défense d’une grande agressivité sous le regard (bien trop) bienveillant des arbitres (18-18, 33e ). Bon, reconnaissons qu’à ce jeu, les Alsaciens ne demeurent pas en reste, la partie devient âpre (23-22, 44e ).

Les débats sont houleux, les locaux gardent la main sur la rencontre, mais sans jamais parvenir à prendre plus de trois longueurs d’avance : 26-23 (47e ), puis 27-25 (52e ).


L’ambiance monte d’un cran dans les tribunes quand Kempf et Loehrer portent l’avance à quatre buts (29-25, 55e ). Ce coup-là sera le bon, Villers ne va pas s’en remettre.

Dhenin, en bon capitaine (ah cette subtilisation tout en douceur sur une montée de balle adverse), fait le job des deux côtés du terrain et, comme Lambert a décidé de fermer le magasin et que Bonin va conclure la marque (32-29) avec son onzième but, le médaillon de dauphin sera posé sous le sapin dans toutes les chaumières de Plobsheim.


Le mois qui arrive doit permettre au duo de coaches Jean-Luc Kieffer/Stéphane Robin de travailler le fond de jeu et la constance, avant un derby inédit à Marckolsheim, le 21 janvier.



La fiche
PLOBSHEIM 32
VILLERS 29
➤  Mi-temps : 18-15. Arbitres : MM. André et Herbera.PLOBSHEIM : Lambert (22 arrêts), Greulich et Jarty au but. Lincker 2/2, Giesmar 1/3, Bonin 11/13, Dhenin 5/6, Muller 3/5, Loehrer 5/5 dont 4/4 pen., Pamar-Gabet 0/4, Villen 1/2, Brickert, Kempf 4/9, Fritsch 0/2.VILLERS : Luc (11 arrêts) et Cherta au but. Menges 3/5, Gougeon 1/3, Di Matteo 4/5, Brunet, Rodriguez, Massaro 1/5, Da Silva Ribeiro 6/12 dont 4 pen., Rondel 4/5, Poncet 2/6, Blaise 7/10.




141 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page