top of page

Plobsheim a fini par se brûler

Dernière mise à jour : 5 déc. 2022

Plobsheim est tombé dans le piège bisontin ce dimanche à domicile (29-32). Le POC reste deuxième, mais laisse Thionville reprendre trois points d’avance.


Lucas Fritsch et ses coéquipiers ont laissé filer un succès largement à leur portée. Photo DNA /Cédric JOUBERT


« Ça devait arriver un jour, regrette Jean-Luc Kieffer. Cela fait plusieurs matches que l’on joue avec le feu. »

C’est arrivé ce dimanche contre la réserve de Besançon, malheureusement à domicile, où ses joueurs étaient jusque-là invaincus cette saison.


Meyer et Dhenin avaient pourtant bien lancé le POC (2-0, 4e ), mais quelques signes avant-coureurs étaient déjà là. Si les situations étaient trouvées, la finition laissait à désirer entre balles perdues et échecs face à l’excellent Saidani (19 arrêts au total).


Sur courant alternatif, les Plobsheimois perdaient le contrôle d’une partie dont ils semblaient avoir la maîtrise (11-8 à la 24e , 11-12 à la pause).

Un avertissement pour la suite

Fallait-il s’inquiéter ? Non, si on songeait à leurs deux dernières sorties contre Lure/Villers et Nancy II, où ils avaient inversé pareille situation après le repos.


Villen égalisait (17-17 à la 37e ), Dhenin replaçait le POC en tête (18-17, 38e ), Bonin faisait le break (20-17, 42e ). Mais ce n’était pas suffisant pour faire plier une jeunesse bisontine déterminée. Sans doute un peu plus que ses hôtes.


« Besançon a été plus combatif que nous à certains moments clés du match », souligne Jean-Luc Kieffer. Ses joueurs ont recommencé à rendre des ballons importants qui ont permis aux protégés de Johann Lhou Moha de reprendre les devants à la 54e (25-26) et de s’envoler vers un succès loin d’être immérité (25-29 à la 57e , 29-32 au final).


« On n’a pas été maître du jeu en seconde période, on était en panne à la création. J’ai l’impression que nous n’avions plus d’essence. »


Battu pour la première fois à domicile cette saison, Plobsheim compte à nouveau trois longueurs de retard sur le leader Thionville. « On réalise un super début de championnat », rappelle avec justesse son entraîneur Jean-Luc Kieffer.


Un succès, dimanche contre Villers-lès-Nancy, toujours à domicile, assurerait ainsi au POC de passer la trêve de Noël en deuxième position. « Mais il faudra être prêt face à un adversaire aussi tenace que Besançon. »


La fiche
PLOBSHEIM 29
BESANÇON II 32
➤ Mi-temps : 11-12. Arbitres : MM. Garbellini et Kentzinger.PLOBSHEIM : Lambert (7 arrêts, 1/1 au tir) et Greulich (5 arrêts) au but. Bonin 1/2, Dhenin (cap.) 5/8, Fritsch 1/3, Pamart-Gabet 2/5, Villen 6/10, Griesmar 1/2, Kempf 0/3, Brickert, Loyau 2/2, Meyer 2/3, Loehrer 2/4, Muller 6/9.BESANÇON II : Saidaini (19 arrêts) et Bensedira au but. Bakari 3/6, Comte 1/2, Desbonnet 1/2 dont 1 pen., Fayard (cap.) 1/1, Vicaud 2/5, Guironnet 2/2, Mirt 6/8, Reichert 2/3 dont 1 pen., Morro 3/3, Paris 2/2, Remond-Remont 3/4, Rippling 6/11.

30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page