Plaisirs prolongés - Elliot Mey

Face à Saint-Brice-Courcelles ce dimanche, Plobsheim sera en quête de sa première victoire à domicile cette saison en championnat.


La saison passée, Elliot Mey a brillé de mille feux en N2 avec le POC, qu’il avait rejoint à l’été 2018. Et on n’aurait pas été étonné de le voir partir vers un niveau supérieur.

« Ça m’a effleuré l’esprit », ne cache pas le jeune ailier gauche (20 ans), passé auparavant par la réserve de Sélestat. Mais il est resté à Plobsheim, et certainement pas à contrecœur. « Pour moi, l’essentiel est de prendre du plaisir. »



L’idée n’était donc pas d’aller voir plus haut à tout prix avec le risque qu’il soit moins grand. Car Elliot Mey apprécie la liberté et la confiance dont il bénéficie sous le maillot orange. Le rythme de la N2 lui permet également de poursuivre ses études en Allemagne, après avoir obtenu son BTS commerce international au printemps.

Et puis, d’autres amis l’ont rejoint au POC cet été, comme Léo Loehrer et Clément Wagner, côtoyés au Pôle Espoirs de Strasbourg, ou Lenny Bouhzam, son ancien coéquipier à Cernay/Wattwiller.


Refaire de la POC Arena « une place forte »

Plus tard, l’ailier gauche pensera peut-être à se rapprocher du monde pro. « Si une opportunité se présente… Mais je joue comme d’habitude, sans avoir cet objectif en tête. »

Cela lui réussit plutôt bien puisqu’il est reparti sur des standards élevés (10 buts lors des deux premières journées), confirmant qu’il sera à nouveau l’un des hommes forts du POC cette saison.

« Je trouve que l’on a un bon groupe, qui peut viser le Top 5 », estime Elliot Mey. Une ambition qui passe bien évidemment par des victoires, dès ce dimanche contre Saint-Brice-Courcelles, une équipe qui nourrit le même objectif.

Après le « faux pas » contre la réserve sélestadienne lors de la première journée (défaite 31-32) – « C’est dommage, on avait le match en main en première période » –, Plobsheim s’est lancé en allant s’imposer à Nancy (31-32). Il lui faut maitenant enchaîner.

« La saison passée, on a lâché pas mal de matches à domicile. Pour notre public, toujours nombreux, ce serait bien de gagner davantage à la POC Arena et de faire en sorte qu’elle soit une place forte. »


DNA 06/10/19 - SIMON GIOVANNINI

Contacter le POC : 06.74.03.89.88 ou remplir le formulaire en cliquant ici 

 

Site réalisé par votre Magicien Alsace