top of page

Nationale 2 masculine : service minimum pour Plobsheim

Plobsheim, qui restait sur deux défaites, est reparti de l’avant, sans briller, ce dimanche contre le promu P2H. Le POC remonte à la 4e place et revient à la hauteur de Cernay (3e ).


Clément Huel et ses coéquipiers manquent encore cruellement de constance. Photo DNA /Cédric JOUBERT


On ne va pas se mentir, on a connu le POC plus séduisant. « On a déjà montré que l’on peut mieux jouer », ne cache pas Léo Loehrer.


À défaut de briller, les joueurs de Stéphane Robin ont assuré l’essentiel. Battus lors de leurs deux dernières sorties – contre Savigny et Cernay/Wattwiller –, ils ont renoué avec la victoire. « On prend », souffle l’ailier droit plobsheimois.


Le promu lorrain réalise certes un début de saison très intéressant, mais le POC, clairement supérieur, n’aurait jamais dû se faire de frayeurs ce dimanche. Son entame de match avait ainsi montré que l’après-midi aurait pu être plus tranquille (6-2, 8e ).


Mais la défense se relâchait, laissant trop de libertés à Biordi et ses coéquipiers, qui n’en demandaient pas tant pour égaliser (10-10, 15e ).


Tout était déjà à refaire. Après le but de Silvestre qui donnait pour la deuxième – et dernière – fois l’avantage à son équipe (11-12, 19e ), Plobsheim se remettait d’aplomb, et, dans le sillage de son trio de U18 (Regnery, Jehl, Laforce), recreusait l’écart (20-15 à la pause).


« On a le match en main, on ne le plie pas et on se fait peur »

Le POC semblait enfin lancé et le début de la seconde période ne contredisait pas ce constat. Fehlmann offrait sept buts d’avance aux Alsaciens (24-17, 38e ) et tout portait alors à croire que la digue lorraine avait définitivement cédé. Comment penser le contraire alors que Roth et consorts comptaient encore six longueurs d’avance à la 48e (29-23) ?


Sauf que la constance n’est décidément pas le point fort des Plobsheimois.

« On donne le bâton pour se faire battre, regrette Léo Loehrer. On a le match en main, on ne le plie pas et on se fait peur. On doit être plus calmes dans ces moments-là. »


Au lieu de ça, le POC s’est parfois précipité (9 ballons perdus en seconde période), laissant P2H espérer (29-26 à la 50e , 31-29 à la 53e ). Le 3-0 initié par Regnery mettait alors fin à un suspense qui n’aurait pas dû exister (34-29 à la 55e , 35-31 au final).


C’est une évidence, Plobsheim cherche encore la bonne carburation collectivement.

Samedi à Marckolsheim, qui a besoin de points, pareille inconstance pourrait s’avérer plus problématique.



La fiche
PLOBSHEIM 35
P2H 31
➤ Mi-temps : 20-15. Arbitres : MM. Garnier et Guyard.PLOBSHEIM : Lambert (12 arrêts) et Greulich (1 arrêt) au but. Brickert 1/1, Dhenin (cap.) 0/3, Fehlmann 2/2, Fritsch 4/5, Huel 2/7, Jehl 1/3, Kempf 5/10, Laforce 1/1, Loehrer 6/7 dont 3/4 pen., Loyau 1/5, Roth 5/7, Regnery 7/12.
❏ P2H : Hergat (7 arrêts) et Delporte (4 arrêts) au but. Baumann 4/9, Biordi 6/7, Dian, Duquenne, Felkar, Fidanza, Grémeaux 3/3, Ptak 8/10, Richard 1/4, Sendel (cap.) 7/8 dont 2 pen., Silvestre 2/3.

217 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page