top of page

Nationale 2 masculine : le hold-up de Plobsheim

Un POC diminué est parvenu à ramener la victoire après un final d’anthologie samedi à Nancy.


Lucas Fritsch et ses coéquipiers sont revenus de très loin samedi à Nancy. Photo DNA/Franck DELHOMME


Quand on sait que les effectifs des réserves pros peuvent évoluer fortement d’une semaine à l’autre au gré des besoins de leur équipe fanion et que trois joueurs majeurs (Bonin, Kempf et Meyer) manquaient à l’appel du côté de Plobsheim, c’est un court déplacement entouré d’interrogations qu’ont effectué samedi les joueurs de Stéphane Robin.


Les jeunes pousses nancéennes, à la faveur d’un jeu très rapide et plaisant, prenaient les devants (6-4, 10e ). Lambert s’affirmait alors une première fois pour permettre à ses copains Fritsch, Villen et Roth de prendre l’avantage (7-11, 19e ).


Le jeune ailier droit Valentin Jehl, dont c’était la première à ce niveau, s’illustrait également (4/6). Solide, Plobsheim jouait sérieusement, le banc amenant le même (bon) écot que les titulaires et l’avance orange à la pause était intéressante (13-16).

Un final complètement fou

Hélas, à l’instar de la fébrilité déjà démontrée une semaine plus tôt lors de l’ouverture de la saison contre Le Plessis-Trévise, le POC s’égarait en chemin et la réserve de Nancy revenait (19-19, 40e ), avant de prendre les devants (26-22, 47e ).


Sur la séquence, seul Lambert restait à son niveau entre les poteaux et permettait aux Alsaciens de ne pas sombrer. Car dans le jeu, pas grand-chose ne fonctionnait (quatre buts marqués de la 31e à la 46e minute). La jeunesse lorraine se dirigeait donc sereinement vers sa première victoire (30-27, 56e ). Ou pas…


Car les Nancéens, gênés par la défense étagée mise en place par Stéphane Robin, ne marquaient plus. Villen réduisait l’écart (30-28), Lambert réalisait un nouvel arrêt et Roth rapprochait encore les siens à une minute du buzzer (30-29).


Une nouvelle parade offrait à Fritsch une balle d’égalisation bien exploitée (30-30 à 25 secondes de la fin). La rencontre devenait folle, le coach local prenait son dernier temps mort pour planifier son ultime attaque. Ses joueurs appliquaient parfaitement sa consigne de ne tirer qu’au dernier moment (Hurstel à sept secondes du terme), mais ce diable de Lambert se saisissait à nouveau de la balle. Laforce tentait un tir, repoussé en touche.


Sur la remise en jeu, Villen voyait Meaude démarqué à droite et ce dernier trouvait la faille juste avant la sirène (30-31), provoquant la liesse dans les rangs plobsheimois.


Le POC décroche sa deuxième victoire, mais ses joueurs devront se souvenir qu’ils n’auront pas toujours autant de réussite…


La fiche
NANCY II 30
PLOBSHEIM 31Mi-temps : 13-16. Arbitres : MM. Hilaire et Vallet.
❏ NANCY II : Brettnacher (12 arrêts) et Marchand (2 arrêts) au but. Baillon-Viriot 2/2, Boucena 5/6, Boucher 1/3, Chevreux 4/8, Clément (cap.) 1/2, Cunin 7/8 dont 3 pen., Gonzalez 4/4, Hurstel 2/6, Lamouroux 1/5, Tahimili 2/5, Thiébaut 1/2, Laine.
❏ PLOBSHEIM : Lambert (8 arrêts, 0/1 au tir) et Greulich (1 arrêt) au but. Brickert 1/3, Dhenin (cap.) 0/1, Roth 5/6, Fehlmann 2/5, Fritsch 5/9, Huel 2/5, Jehl 4/6, Laforce 3/6, Loehrer 2/4 dont 2 pen., Meaude 1/3, Schoch 2/2, Villen 4/5.

226 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Kommentare


bottom of page