top of page

Nationale 2 masculine : enjeux à tous les étages

Dernière mise à jour : 12 mars 2023

Une victoire relancerait Plobsheim dans la course au podium, un succès rapprocherait Marckolsheim du maintien en N2. Cette 15e journée ne manquera pas d’enjeux.


Plobsheim et Marckolsheim veulent avancer ce week-end. Photo DNA /Jean-Paul KAISER


Un derby, ça se gagne. Ou pas. L’acte 1 entre Plobsheim et Cernay/Wattwiller, le 8 octobre, n’avait ainsi pas vu de… vainqueur (25-25), ce qui avait laissé quelques regrets dans le camp bas-rhinois.


« Il y a un goût d’inachevé, on avait été rejoint à la dernière seconde. On a une petite envie de revanche », sourit Stéphane Robin, le co-entraîneur du POC avec Jean-Luc Kieffer (mobilisé cette semaine avec l’équipe de France).


Le bilan de février s’est avéré mitigé (1 v, 1 n, 1 d) et Plobsheim a lâché quelques points qui l’ont fait reculer à la 4e place – notamment en concédant le nul contre Serris lors de sa dernière sortie à domicile. « On veut repartir du bon pied devant notre public. »


Les Plobsheimois ne veulent pas regarder plus loin que ce derby face aux Cernéens. Mais Stéphane Robin sait bien que le rendez-vous de dimanche (POC Arena, 16h) est « important » dans la lutte pour le podium et qu’une nouvelle contre-performance à domicile obligerait ses joueurs à « cravacher pour la troisième place ».


Marckolsheim est loin de ces sommets. Mais le promu n’en est pas moins relancé dans la course au maintien grâce à ses trois victoires à l’extérieur.


Première pour “Marcko” ?

Pour rester en N2, les joueurs d’Antoine Vermorel le savent, ils vont devoir « prendre des points à domicile », où le premier succès se fait toujours attendre. « Est-ce que les joueurs se mettent trop de pression ? On a aussi affronté les six premiers du classement sur nos sept matches à la maison », souligne le coach de “Marcko”.


Celui qui arrive face à Semur-en-Auxois (20h45, gymnase municipal) constitue un vrai tournant. « Les six derniers se rencontrent ce week-end, pas mal de lignes peuvent bouger. »

Clément Cruzol et ses coéquipiers veulent enfin vaincre le signe indien à domicile. « Pour notre public » et pour se rapprocher de la 9e place, le 10e rang actuellement occupé par Marckolsheim n’étant pas automatiquement synonyme de maintien (les deux moins 10es des six poules seront relégués en Nationale 3).


114 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page