top of page

Nationale 2 masculine: destins croisés pour Plobsheim et Marckolsheim

Plobsheim a manqué sa fin de saison au contraire de Marckolsheim qui ajoute une victoire de prestige dans le derby du Rhin (30-31) à un maintien déjà obtenu sereinement.


Dans la salle de Plobsheim, Guillaume Melin a marqué le but décisif pour Marckolsheim à 17 secondes du gong. Photo DNA/Thomas TOUSSAINT


Il y avait certainement mieux à faire cette saison pour les joueurs du binôme Jean-Luc Kieffer/Stéphane Robin malgré des absences de joueurs cadres en cours d’exercice. Mais il aurait fallu se montrer (bien) plus régulier et (certainement aussi) afficher une volonté collective plus prononcée. Le baisser de rideau contre Marckolsheim en est le parfait exemple.


Les locaux ouvrent la marque par Loyau et parviennent à un premier écart significatif par Schoch (4-1, 7e ). Ils continuent leur cavalier seul avec Lambert à la manœuvre devant une défense bien en place : 7-2 (10e ). Les visiteurs ont le mérite de ne pas baisser les bras et parviennent à réduire la marque par Melin (9-6, 14e ). Mais Plobsheim est trop fort sur la séquence et va reprendre ses aises par Loehrer et Dhenin (17-11, 25e ) alors que Muller est très efficace au pivot (20-12, 28e ).


Malgré un rapprochement avant la mi-temps de Bottlaender (20-14), ils n’étaient alors pas nombreux parmi les spectateurs des deux camps pour miser de grosses sommes sur une victoire des visiteurs.


Une nouvelle désillusion

Changement de donne radicale en seconde mi-temps avec une rencontre qui bascule d’un festival offensif (en dépit de belles prestations des deux gardiens) en un combat défensif saupoudré de nombreuses maladresses dans le dernier geste aussi.


Plobsheim garde toutefois la main sur les débats même si l’écart se réduit (21-18, 33 par Fargette). Une marge que les locaux vont conserver jusqu’à la 48 par Brickert (26-23) non sans inquiéter les observateurs locaux devant tant d’approximations et un relâchement en matière de combativité.


Il n’en faudra pas plus aux valeureux visiteurs pour revenir à une longueur par Melin (26-25, 50e ). Les dix dernières minutes sont haletantes, le nombreux public encourageant avec fougue ses favoris respectifs. Plobsheim semble vouloir confirmer l’ordre hiérarchique avec ses jeunes espoirs Pamart-Gabet et Meyer à la finition et un Greulich précieux dans le but (29-27, 56). Mais Marckolsheim continue d’y croire et profite de deux exclusions adverses (Bricker à la 56 et Schoch disqualifié à la 58) pour réaliser un véritable hold-up et empocher les trois points en prenant pour la première fois les commandes de la rencontre par Melin à 17 secondes du terme. La première fois peut-être, mais c’était la bonne, celle qu’il fallait.


C’est une nouvelle désillusion pour les joueurs du Président Schoch qui terminent la saison au pied du podium après une défaite peu glorieuse en N2 il y a huit jours chez un autre mal classé (Villers) et la perte de la Coupe du Bas-Rhin contre les valeureux régionaux de Dambach. Marckolsheim, de son côté, peut célébrer sa victoire et son maintien avec ses nombreux supporters ayant fait le déplacement.


La fiche
PLOBSHEIM 30
MARCKOLSHEIM 31Mi-temps : 20-14. Arbitres : MM. Aissaoui et El Hamdaoui.PLOBSHEIM : Lambert (8 arrêts) et Greulich (8 arrêts) au but. Brickert 1/1, Clua 0/2, Dhenin (cap.) 4/7, Griesmar 1/1, Lincker, Loehrer 6/8 dont 2 pen., Loyau 5/12, Meaude 1/2, Meyer 3/4, Muller 4/5, Pamart-Gabet 2/6, Schoch 3/3.
❏  MARCKOLSHEIM : Cruzol (cap., 10 arrêts) et Fourg (3 arrêts) au but. Benfetoum 0/1, Bottlaender 4/10, Fargette 3/4, Gilgenmann, Guntz 6/10 dont 1 pen., Heyer 2/6, Meckert 5/6, Melin 9/13, Mura 2/3 dont 1 pen., Nonone 0/2, Rothenmacher.

262 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page