Magnifique et rageant


Admirables d’abnégation, Kevin Muller et Plobsheim ont réussi une folle remontée face à Nancy II. Photo DNA /Franck DELHOMME
Admirables d’abnégation, Kevin Muller et Plobsheim ont réussi une folle remontée face à Nancy II. Photo DNA /Franck DELHOMME

À l’occasion de cette rencontre en retard de la 10e journée, le POC avait l’occasion de rejoindre le duo en tête de la poule avant une trêve de sept semaines. À condition de l’emporter sur la réserve nancéienne. C’est raté, mais quel match…


Après un début de rencontre équilibré (2-2, 4e ), les vingt minutes qui vont suivre seront un véritable calvaire pour les joueurs de Jean-Luc Kieffer (4-12, 25e ). La faute à un superbe et jeune collectif nancéien, il est vrai renforcé par trois joueurs évoluant régulièrement au plus haut niveau (Van Deik, Peltier et le gardien Jarrar).

Tant en attaque, par Peltier et Van Deik, qu’en défense, les Lorrains jouent juste. Et quand les coéquipiers de Dhenin parviennent au tir, car les occasions sont bien présentes, ils sont inhibés par le gardien nancéien Jarrar, auteur d’une prestation magistrale (10 arrêts en première période, 17 au final). Le POC égare aussi de nombreuses balles en contre-attaque et son intensité défensive reste insuffisante.


Robin relance Plobsheim

Il fallait un déclic, un patron pour casser cette spirale négative. Et Robin, comme souvent depuis son retour de blessure, était au rendez-vous en relançant ses copains (7-12, 28e ), avant d’être imité par Kempf, auteur de deux buts dont lui seul a le secret, à la hanche (9-14 à la pause). Après avoir démontré qu’il avait le niveau pour tenir tête à cette belle équipe nancéienne, Plobsheim maintient le rythme au retour des vestiaires. Survoltés en défense, les Alsaciens érigent un bloc hermétique devant Greulich, qui signe son entrée en détournant un jet de sept mètres de Van Deik.

Le doute gagne Nancy. D’autant que la POC Arena se réveille au gré de la remontée de ses protégés. À Plobsheim, tout le collectif contribue à la folle remontée : Bonin ramène l’écart à trois buts (12-15, 35e ), Griesmar à deux (18-20, 48e ) et Loehrer à un (21-22, 55e ).

Les deux dernières minutes sont irrespirables, les défenses prennent le pas sur les attaques. Peltier pense bien offrir la victoire aux Lorrains (21-23, 58e ), mais c’est sans compter sur la capacité des Alsaciens à se surpasser dans le money time. C’est celui qui a relancé son équipe à la fin du premier acte, Robin, qui va mener l’ultime combat pour arracher le point du nul, avec ses deux dernières réalisations (7 buts au final).

Ce partage des points permet aux joueurs du président Schoch de s’installer sur le podium, à une longueur des leaders Serris et Molsheim. Le prochain match à domicile, le 13 février face à… Molsheim, s’annonce passionnant.


La fiche

PLOBSHEIM 23 NANCY II 23 ➤ Mi-temps : 9-14. Arbitres : MM. M. et O. Gallouch. ❏ PLOBSHEIM : Jarty (3 arrêts) et Greulich (2 arrêts) au but. Fritsch, Kempf 5/8, Dhenin (cap.) 1/4, Robin 7/8 dont 3 pen., Schoch, Loehrer 2/5, Villen 2/7 dont 1 pen., Clua, Meaude 1/6, Bonin 2/5, Griesmar 2/2, Muller 1/4. ❏ NANCY II : Jarrar (17 arrêts) et Legrand au but. Deremarque 3/4, Belin (cap.) 0/1, Boucena, Leclerc, Chevreux, Tahimili 3/10, Clement 2/2, Cunin, Thouvenin 0/1, Souley 2/4, Van Deik 5/6 dont 2 pen., Peltier 8/11 dont 1 pen.


Par Les Dernières Nouvelles d'Alsace - 19 déc. 2021 à 22:55 | mis à jour le 19 déc. 2021 à 22:58

37 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout