La bonne opération du POC

Malmené en première période par Lure/Villers ce dimanche à domicile, Plobsheim a finalement signé un large succès (34-24) pour reprendre un point au leader Thionville, s’emparer seul de la 2e place et reléguer à deux points ses plus proches poursuivants.



L’ailier gauche Arthur Villen a parfaitement exploité les offrandes de ses coéquipiers (12/15 au tir). Photo DNA/Jean-François BADIAS

Il y avait l’envie de vite se relever, d’effacer la prestation ratée à Thionville une semaine plus tôt, synonyme de première défaite cette saison.


Une mission, sur le papier, largement à la portée des joueurs de Jean-Luc Kieffer et Stéphane Robin. Le POC s’est installé sur les hauteurs de la poule 4 de N2, là où Lure/Villers se débat dans le bas du classement.


La victoire plobsheimoise s’est avérée large, mais les Haut-Saônois ont longtemps contrarié – et même un peu plus que ça – les plans oranges.


« La première période a été compliquée », ne cache pas l’ailier gauche Arthur Villen. La faute, notamment, à un investissement défensif fluctuant et des gardiens en manque de réussite.


« Nous restons dans la course »

Lure/Villers tenait ainsi le score pendant le premier quart d’heure (3-3 à la 7e , 7-8 à la 17e ), avant de se détacher une première fois à la 22e (8-11).


Le temps mort local s’avérait bénéfique, Meaude et Villen ramenant leur équipe tout près en l’espace de trente secondes (10-11, 22e ). Mais les visiteurs finissaient mieux le premier acte (13-16 à la pause).


Pas de quoi faire frémir les Plobsheimois, jusque-là auteurs d’un sans-faute à domicile, mais suffisant pour appeler à une réaction dans l’intimité du vestiaire. « On s’est dit qu’il fallait se réveiller, qu’il fallait jouer notre jeu », indique Arthur Villen.


Le message a été parfaitement reçu par les coéquipiers de Thibaut Dhenin, qui ont survolé la seconde période (21-8). « On était plus présents en défense et on a par conséquent vraiment pu mettre notre jeu en place en attaque. »


Plobsheim a aussi pu compter sur un Lambert retrouvé (16 arrêts au final). Villen égalisait très vite (17-17, 36e ), Lure/Villers s’accrochait encore un peu (21-19, 43e ), avant d’être irrémédiablement décroché (24-21 à la 48e , 34-24 au final), les buts d’Arthur Villen y ayant largement contribué (12 au total).


« Loan (Pamart-Gabet) m’a fait je ne sais combien de décalages. J’ai été servi par mes coéquipiers, ils m’ont régalé », savoure l’ailier gauche.


Le POC est toujours invaincu à domicile (quatre victoires), il a surtout profité des résultats de cette 7e journée pour réaliser « une bonne opération » au classement.


Le voilà seul deuxième, tout en ayant repris un point au leader, tenu en échec à Marckolsheim, et augmenté son avance sur ses poursuivants. « Ça ne rattrape pas la défaite à Thionville, mais nous restons dans la course. »



La fiche

PLOBSHEIM 34 / LURE/VILLERS 24


➤ Mi-temps : 13-16. Arbitres : MM. Beauregard et Marchand.


❏ PLOBSHEIM : Lambert (16 arrêts) et Greulich (3 arrêts) au but. Bonin 1/2, Brickert 1/1, Dhenin (cap.) 3/4, Fritsch 1/3, Pamart-Gabet 4/6 dont 1 pen., Griesmar 2/4, Kempf 3/7, Loehrer 1/1, Loyau 0/2, Meaude 5/7, Meyer 1/3, Villen 12/15 dont 3 pen.


❏ LURE/VILLERS : Lachat (6 arrêts) et Gaulard (2 arrêts) au but. Carisey 3/11, Sixt 1/5, Chaumont 2/5, Michel 1/2, Romain (cap.) 1/1, Morlot 4/6, Pitzalis 2/4, Vaduvan 1/2, Stocker 5/6 dont 3 pen., Tschirret 2/6, Valade 1/2, Valdenaire 1/3.


DNA 13/11/22

129 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout