La bonne alchimie orange


Thibaut Dhenin et ses coéquipiers semblent avoir trouvé la bonne formule cette saison. Photo DNA /Jean-Christophe DORN

C’est la belle surprise de ce début de saison en N2. Séduisant lors des deux premières journées, le POC a pris la première place de la poule 4. Ses joueurs n’entendent pas la lâcher de sitôt.


C'est le jour et la nuit. « La saison dernière avait été pénible », ne cache pas l’arrière gauche Thibaut Dhenin.

Pris dans « une mauvaise spirale », après avoir collectionné plusieurs « frustrantes » défaites d’un but, Plobsheim n’avait jamais décollé, scotché à la 9e  place au moment de l’arrêt du championnat. « Ça ne reflétait pas notre niveau. »

Il faut le croire, au regard du superbe début de saison réalisé par les joueurs de Jean-Luc Kieffer. Lors des deux premières journées, son groupe, encore rajeuni cet été, ne partait pourtant pas avec les faveurs des pronostics contre Saint-Brice-Courcelles et Cernay/Wattwiller, « deux grosses équipes de la poule ».

« Je pense qu’on va nous prendre un peu plus au sérieux »

Marnais (29-26) comme Haut-Rhinois (36-25) ont subi la loi orange. « Ça donne beaucoup de confiance et de sérénité », savoure Thibaut Dhenin, qui, du haut de ses 30 ans, fait désormais figure d’ancien.

Comment expliquer le renouveau plobsheimois ? « Il y a vraiment une bonne alchimie avec les recrues et les moins de 18 ans du club qui sont entrés dans l’équipe. »

Ils apportent « leur fougue et beaucoup d’envie ». Le POC tire aussi parti des atouts de sa jeunesse. Tout part d’une défense solide, articulée autour du duo Griesmar-Muller, pour ensuite cavaler. « Notre force, c’est de jouer vite. »

Et si le POC peut imprimer ce tempo rapide, c’est parce que ses joueurs affichent une forme rayonnante. « On a effectué une grosse “prépa” physique au mois de juillet. On épuise nos adversaires. On est en superbe condition et ça fait la différence. »


Un derby pour confirmer

Il n’est donc pas si surprenant que cela de voir les Plobsheimois en tête du championnat. « On est contents de ces premiers résultats, mais pour moi, notre bon début de saison n’est pas un exploit. Là, je pense qu’on va nous prendre un peu plus au sérieux. »

Thibaut Dhenin et ses coéquipiers vont affronter ce dimanche une équipe au profil similaire. Face à la réserve strasbourgeoise, promue en N2, le POC n’aura pas autant le monopole de la vitesse, mais pourra s’appuyer sur son expérience à ce niveau. « On garde les pieds sur terre, souligne le capitaine. Il ne faut pas se voir trop beaux et on prend Strasbourg très au sérieux. Ce n’est pas parce que nous avons gagné nos deux premiers matches que les suivants seront faciles. »

Il n’empêche, la saison passée est presque déjà oubliée. « Là, c’est vraiment agréable », souffle Thibaut Dhenin, qui, comme ses coéquipiers, n’espère qu’une chose : que le changement ne soit pas pour maintenant. Coup d’envoi 16h, POC Arena.


Par Simon GIOVANNINI - DNA 03 oct. 2020 à 18:39

153 vues

Contacter le POC : 06.74.03.89.88 ou remplir le formulaire en cliquant ici 

Webmaster : Stéphane Krimm